Aide à la scolarisation au NIGER

La rentrée 2013/2014

Première convention (pour la rentrée) : Financement de fournitures collectives pour les 3 écoles, de 360 kits scolaires, de guides de maîtres, remise en état des jardins, équipement des trousses sanitaires pour les 3 écoles.

Deuxième convention (fin octobre) : Equipement et matériel pour les activités pratiques et productives.

Pour permettre aux élèves de développer d'autres compétences extérieures à l'école, le projet prévoit d'initer les élèves de CE et CM au tissage et à la fabrication du savounin salo.

------------------------------------

UNE NOUVELLE SOIREE AFRICAINE

a eu lieu le vendredi 28 juin 2013 à Dondas

 

dsc03682.jpg

 

    

        dsc03669.jpg

 

encore une belle soirée pour les écoliers nigériens


----------------------------------------------------------------------------------

rentrée 2012/2013

financement de kits scolaires, remise en état des jardins scolaires, équipement en fournitures sanitaires pour les trois écoles.

---------------------------------------------------------------------------------------

LE CONTAINER A DESTINATION DE NIAMEY EST PARTI LE 26 AVRIL

arrivé à Niamey début juillet, la répartition est faite par notre partenaire au Niger.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE PROJET KOMA  EST TERMINE

efts-koma.jpg        coges-koma.jpg      koma-2.jpg

classe construite, latrines en service, ferme scolaire, etc ...

une belle rentrée se prépare.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

UNE SOIREE POUR LE NIGER

Le vendredi 1er juillet 2011, la commune de Dondas s'est mise aux couleurs du Niger.

        Un arbre à palabres particulièrement apprécié dans un magnifique espace arboré,

 

           des saynètes présentées par des petits comédiens,   

 

 

             un défilé improvisé avec des mannequins bénévoles ayant revêtu de magnifiques costumes,

                 un repas africain dont un poulet yassa succulent préparé par Francis,

 

 

   

l'animation était assurée par Boubé et ses rythmes africains.

 

 

Au cours de la soirée la présidente a présenté l'action au profit de l'aide à la scolarisation au Niger.

      

   Aïchatou Bety, présidente de l'ONG N'Der Lelawal partenaire de l'association, et Emmanuel Poilâne, directeur de la Fondation France Libertés, ont honoré la soirée de leur présence.

 

Le projet en cours pour France Libertés 47 est la construction d'une classe en dur et son équipement et construction de latrines, création d'un poulailler, achat d'un troupeau de brebis et plantation d'arbres dans le village de Koma.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

exposition "Regards sur le Niger" du 14 mars au 3 avril 2011

galerie de la Maison d'Aunac

 

1, rue du Moulin des Tours à Nérac/Barbaste

(photos prises lors de nos séjours au Niger)

 ---------------------------------------------------------------------------------

RETOUR DU NIGER

 Du 5 au 15 février 2010, 4 bénévoles ont fait le déplacement à Tahoua, Illéla et Koma. Ce voyage, remis deux fois en 2009, a été un grand moment de rencontres et d’échanges. 240 kg de fournitures scolaires, récoltées lors de la collecte à Géant Boé le 30 janvier ont été remis dans les écoles. Après les consignes de sécurité délivrées lors de notre visite à l’Ambassade, nous partons de Niamey.

                                            

 

Notre première étape –Tahoua- et première réception à l’école Mamadou Nouhou. Accueil chaleureux de la part des enseignants et des élèves, ainsi que des membres de l’association (bénévoles et parents d’élèves) une nouvelle fois les autorités locales, parents, enseignants, élèves nous accueillent et un couscous est servi.

                  

  Le lendemain départ pour Illéla où nous sommes  accueillis à l’école de garçons ; 

Nous avons pu échanger les dessins et lettres des élèves du Castella. 

 

Puis départ pour Koma où nous avons un projet de construction et d’équipement d’une classe en dur. Après 2 heures de piste caillouteuse et sablonneuse (60 km) nous découvrons ce village et ses 2 classes en paillottes.

 

     Réception selon les rites en vigueur par les chefs du village  puis visite des classes avec un instituteur sur les deux, l’autre travaille  à une opération de recensement. Nous nous attardons et le retour sera certainement difficile de nuit. Effectivement la nuit tombe mais il faut faire un détour nous dit Aïchatou Bety notre accompagnatrice, et nous arrivons dans un village Touareg, la nuit est très noire, des lueurs de lampes de poche (il n’y a pas d’électricité) se précisent et la musique nous accueille, rafraîchissements et frites nous sont offerts.

Puis nous allons danser, nous avons perdu la notion de réalité, retour à Illéla très tard. Heureusement que nous sommes bien accompagnés par des membres de l’Inspection Académique et de la Mairie qui connaissent parfaitement la piste. Le lendemain visite au jardin d’enfants d’Illéla, les élèves du Castella  avaient collecté des jouets qui ont fait briller les yeux de ces petits.   

Puis rendez-vous au groupement maraîcher des femmes où nous sommes accueillis par des chants, un grand plaisir de retrouver des femmes que nous avions rencontrées en 2006.    

Le jardin a été agrandi et est en plein rapport. Le retour à Niamey s’annonce.  L’accueil en 2006 avait déjà été très chaleureux, mais cette année ce fut la fête partout. Au nom de l’association nous remercions tous ceux qui nous aident pour la réalisation de cette action.  Nous espérons, ainsi que nous l’avons promis, pouvoir poursuivre notre aide.

 

              

---------------------------------------------------

 

 

PRESENTATION DE L’ACTION MENEE DEPUIS 15 ANS AU NIGER 

 

En 1996, trois écoles nous sollicitent.

La coopérative Lelawal (regroupant ces trois écoles) a été créée à notre demande  pour être notre interlocuteur. Sa Présidente est Aïchatou Bety.

 

Son Objectif : La coopérative Lelawal , devenue O.N.G. N’DER LELAWAL, a pour objectif général de contribuer pleinement à la promotion de la scolarisation des enfants des couches défavorisées et de lutter contre la pauvreté et l'ignorance des populations rurales et urbaines à travers des actions œuvrant à l'amélioration des conditions de vie et d'existence dans un système d'auto développement durable et rentable.

 

                             

1997/1998 : dotation en livres, cahiers et matériels de base à l’école Guében Zogui, école de garçons d’Illéla et l’école de Kabelawa.

1998 /1999 : Equipement des 3 écoles en matériel didactique (manuels propres à l’enseignement du pays) – cours d’initiation

1999/2000 : cours préparatoire                                                  2000/2001 : cours élémentaire 1ère année

2001/2002 : cours élémentaire 2ème année                                  2002/2003 : cours moyen 1ère année

2003/2004 : cours moyen 2ème année

2004/2005 :

-          achat d’un troupeau d’ovins pour la ferme scolaire de la cantine de la commune de Kabelawa (permettant d’assurer lait et viande sur du long terme avec la reproduction des bêtes).

 

                                                                                    

-          réalisation d’une borne fontaine à l’école d’Illéla (les habitants du village peuvent également s’approvisionner en eau)          

- 2005 : action ponctuelle (envoi de médicaments pour soigner une jeune fille -Hadiza Issa- atteinte de leucémie)

 - 2005/2006 : Mise en place de jardins scolaires au niveau de trois écoles (Ecole filles Tahoua, Ecole Garçons Illéla et Ecole de Kabelawa) dans les régions de Tahoua et de Diffa au NIGER, permettant aux élèves  de produire des aliments pouvant améliorer leur nutrition (conditions de vie et de santé). Soutien en vivre à la cantine scolaire de Kabelawa.         

 

 

 

La situation alimentaire au Niger a des  conséquences graves sur le bon développement des enfants.

Du 27 janvier au 4 février 2006 : quatre membres de l’association se sont rendus dans les écoles de Tahoua et Illéla et ont rencontré les autorités locales, les responsables de la coopérative, les enseignants. Ils ont remis 240 kilos de fournitures scolaires aux écoles (collecte organisée par l’association avant le départ)

                                                                                                                 

2006/2007 :

Construction de deux blocs de 3 latrines et équipement en fournitures sanitaires. (Les conditions d’hygiène sont presque absentes du fait du manque de lieux d’aisance)

                        

Equipement des élèves en kits scolaires. (pour améliorer les conditions de scolarisation. Seulement 52% d’enfants sont scolarisés, moins de 4 enfants sur 10 achèvent le cycle de base)

Equipement des caisses pharmaceutiques.

 

2007/2008

expédition d’un container -50 m3- de mobilier et  fournitures scolaires, livres de bibliothèque, jeux éducatifs, équipement pour les ateliers manuels et les caisses pharmaceutiques, équipements sportifs, matelas pour enfants, etc…

 

                                                                        

septembre 2008

expédition de 340 kg de petites fournitures scolaires.

 

2008/2009

Promotion de l’accès à l’éducation, premier facteur de développement, dans la communauté Urbaine d’Illéla, de Tahoua et de Kabelawa, par une campagne de sensibilisation pour l’inscription des enfants à l’école et particulièrement les filles.

Equipement en kits scolaires de 200 élèves de CM2.

novembre 2009 :

Expédition de 360 kg de fournitures scolaires, couvertures pour l’école nomade de Kabelawa, vêtements pour enfants, jouets pour le jardin d’enfants d’Illéla.

 Rentrée 2009/2010 :

achats de 800 kits scolaires, formation pour améliorer les conditions d'hygiène dans les écoles, renforcement des jardins scolaires mis en place en 2005/2006.

rentrée 2010/2011

achat de 50 guides de maîtres - achat de 1020 kits scolaires - formation à l'hygiène et assainissemen, stages de gestion des infrastructures de l'école, formation sur la gestion des violences en milieu scolaire pour les enseignants, redynamisation des jardins scolaires dans les 3 écoles, reconstitution du troupeau scolaire à l'école nomade de Kabelawa, apprentissages des activités manuelles, reconstitution des trousses pharmaceutiques (financement France Libertés Lot et Garonne)

Juin 2011 :

DERNIERE REALISATION

LATRINES à KOMA

« Les latrines séparées contribuent à l'intimité des élèves, particulièrement les filles qui influencent leur hygiène, leur santé et exercent en particulier un effet positif sur la conservation des filles à l'école. Avant l'établissement des latrines séparées dans les écoles, satisfaire aux besoins biologiques était un vrai événement de cachette derrière des arbustes, buissons… que c'est un essai dans lequel les filles ont souffert beaucoup davantage que les garçons. Elles quittent la classe et partent plus loin dans le buisson perdu ainsi également perdent beaucoup plus d'heure avant de revenir en classe. Et quand accidentellement un autre œil les a découvertes, certaines d'entre elles optent pour retourner définitivement à la maison de honte d'être dénoncées auprès de leurs amis. Cette attitude a fait que beaucoup des filles ont perdu le désir d'aller à l'école considérée ou vue comme armature restrictive des libertés, emprisonnant les besoins élémentaires. Pour l'éviter dans certains cas est la meilleure solution. Avec la construction des latrines séparées il y a beaucoup de filles qui seront contentes de rester suivre les cours et de se sentir à l’aise à l’école. Les filles comme garçons se sentiront confortables pour fréquenter ces latrines ; le temps d’aller dans les buissons est épargné aussi bien que la baisse extrascolaire. Ces latrines amèneront les élèves à avoir plus de motivation pour aller à l'école devenue pour eux un endroit de sûreté »

Chef du village de KomaElhadji Salami

SUITE DU PROJET KOMA :

Le financement du projet se concrétise avec Solidarité Laïque, la Fondation France Libertés, le Conseil Régional d'Aquitaine et nos manifestations.

octobre 2011 : La construction de la classe va démarrer ainsi que la mise en place de la ferme scolaire.

Date de dernière mise à jour : 26/03/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×