DROITS DE L'HOMME

Passeport

 

www/o-c-u.org/fr

pour créer votre e-passeport

-------------------------------------------------------------------------

CITOYENNETE UNIVERSELLE ET LIBERTE MONDIALE

DE CIRCULATION ET D'INSTALLATION DES PERSONNES

Proposée par Emmaüs International,

France Libertés - Fondation Danielle Mitterrand

et le Mouvement UTOPIA

"Passeport de Citoyenneté Universelle"

img030-1.jpg

www.o-c-u.org

--------------------------------------

MUMIA NE SERA PAS EXECUTE

°°°°°

°

MUMIA ABU-JAMAL a quitté le couloir de la mort de la prison SCI-GREENE de Waynesburg.

Il a été transféré à la prison SCI-MAHANOY à Frackville (. La ville de Frackville, située à 170 kms de Philadelphie, compte un peu plus de 4.000 habitants.

Qui aurait pu imaginer, il y a encore quelques semaines, que Mumia allait sortir de l'enfer du couloir de la mort. C'est aujourd'hui chose faite !
Le Directeur de la prison de Frackville, John Kerestes, a confirmé que Mumia Abu-Jamal était bien détenu à l'isolement dans "l'unité de contrôle" de son établissement "jusqu'à ce que l'on s'assure qu'il puisse rejoindre la population carcérale dans quelques jours".

En accord avec nos amis des organisations américaines, nous vous invitons à envoyer au plus vite une carte postale de votre région à Mumia avec le message suivant : " Après une première victoire, le combat contre le déni de justice et pour ta libération continue ! After an initial victory, the fight against denial of justice and for your continuous release ! "

C'est le moyen de faire savoir aux autorités américaines et à l'administration pénitentiaire que l'engagement international aux côtés de Mumia reste vigilant et déterminé. C'est aussi le témoignage de notre solidarité active qui ne cessera que lorsqu'il sera libre.
Merci de mettre votre carte postale sous enveloppe (*) et de l'affranchir avec de préférence deux timbres à l'effigie de Mumia ou un timbre à 0,89€ ... Si vous ne disposez pas encore de timbres de La Poste avec le portrait de Mumia, passez au plus vite votre commande à l'aide du bulletin en pièce jointe. Pensez aussi à affranchir vos cartes de voeux avec ce timbre. Les bénéfices de sa vente permettent de financer sa défense et les initiatives de soutien.

(*) Nouvelle adresse de correspondance :
Mumia Abu-Jamal
#AM 8335
SCI Mahanoy
301 Morea Road
Frackville, PA 17932

USA

 

°     °

Message de Madame Danielle Mitterrand

au Collectif Unitaire National de soutien à Mumia Abu-Jamal

C’est avec un immense plaisir que j’ai appris ce matin à mon réveil la décision de la Cour Suprême concernant Mumia Abu-Jamal. Il reste condamné à une peine à vie mais la menace d’une exécution inconstitutionnelle s’est enfin éteinte.

Cette nouvelle intervient alors que je fête avec tous mes amis le 25ème anniversaire de la fondation France Libertés. C’est le plus beau cadeau que je pouvais recevoir. Le symbole le plus fort de mon engagement : la vie d’un homme …

J’aimerais tant que ce message puisse être communiqué à Mumia que j’embrasse affectueusement, à tous les militants abolitionnistes et aux avocats Judith, Christina et Robert qui ont su trouver le chemin vers cette grande victoire.

Danielle Mitterrand,

Présidente de France Libertés

Paris, le 12 octobre 2011

°     °

°

 N’oubliez pas de signer, et de faire signer, la pétition en ligne demandant l’abolition universelle de la peine de mort :

http://www.worldcoalition.org/fr/worldday.html

   

°     °

°

TROY DAVIS est mort à 5h08 (heure française)

L’exécution a été retardée de plus de 4 heures dans l’attente d’une décision de la Cour Suprême, laquelle a finalement autorisé la mise à mort ce matin. Quelques heures auparavant le Président Barack Obama avait fait savoir qu’il se refusait à intervenir.
La mobilisation internationale n’a pas arrêté le bras du bourreau, pas même les appels de l’ex-Président américain Jimmy Carter, du pape Benoît XVI ou du gouvernement français. Elle n’en constitue pas moins une forte expression de l’opinion publique exprimant son rejet de la peine de mort. En France, des dizaines de milliers de personnes se sont mobilisées en signant la pétition en faveur de Troy Davis et en participant hier soir par centaines à des rassemblements à Paris (500 personnes devant l’Ambassade des Etats-Unis) et en province devant les représentations consulaires américaines.
Poursuivons le combat comme nous y invite Troy Davis dans un dernier message quelques minutes avant son exécution : "Je ne suis pas celui qui a commis le crime. Je n’avais pas d’arme. Continuez à chercher la vérité. Le combat pour mettre fin à la peine de mort n’est pas perdu à travers moi. N’arrêtez jamais de lutter pour la justice et nous vaincrons !"

Pour sauver Hank Skinner, Mumia Abu-Jamal et tous les autres, rendez-vous dans les mobilisations prochaines, notamment à l’occasion de la Journée Mondiale du 10 octobre contre la peine de mort.

Ci-dessous les liens vous permettant de prendre connaissance de la dépêche AFP et du communiqué d’Amnesty France après l’exécution de Troy Davis :

http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Peine-de-mort/Actualites/Troy-Davis-execute-honte-la-justice-americaine-3500

http://www.liberation.fr/depeches/01012361364-l-americain-troy-davis-a-ete-execute

 

°     °

°

  

 ENSEMBLE, SAUVONS MUMIA

 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Un timbre à l’effigie de Mumia sera produit par La Poste !

Après plusieurs mois de négociations, la direction de La Poste vient de nous donner son accord pour l’édition d’un timbre avec le portrait de Mumia Abu-Jamal (exemplaires en pièce jointe). C’est exceptionnel car aucune personnalité, de son vivant, ne bénéficie d’un tel honneur.
Ce timbre permettra tout affranchissement de courrier jusqu’à 20 grammes, l’équivalent du timbre "Marianne" à valeur faciale de 0,58€ et bientôt 0,60€ nous annonce-t-on. Dans l’immédiat, il ne sera pas commercialisé dans les bureaux de La poste. Il sera exclusivement vendu sur commande par notre Collectif Unitaire National aux conditions tarifaires suivantes (par planche de 10, 20 ou 30 timbres) :

15€ les 10 timbres / 25€ les 20 timbres / 35€ les 30 timbres

Précisions : ces tarifs tiennent compte du coût de fabrication supérieur au tarif public et d’une majoration qui sera reversée à la défense de Mumia ... Aucune vente ne sera honorée pour une commande inférieure à 10 timbres.

Afin d’évaluer l’importance du premier tirage et de disposer des fonds nécessaires pour lancer la fabrication (La Poste exigeant un paiement immédiat à la commande), nous vous invitons à remplir le BON DE COMMANDE (en pièce jointe) et à nous le retourner avec votre règlement par chèque.

http://www.mumiabujamal.com 


Tenant compte des délais de centralisation des commandes et de fabrication, les timbres ne seront disponibles que dans la première quinzaine de juin.

Merci de diffuser largement cette bonne nouvelle dans vos réseaux afin recueillir un grand nombres de commandes. Le succès de cette opération sera une nouvelle contribution pour porter l’affaire Mumia Abu-Jamal à la connaissance du grand public, et ainsi  renforcer les soutiens et la mobilisation.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

      Collectif Unitaire National de Soutien

      à Mumia Abu-Jamal

            43, boulevard de Magenta 75010 Paris - TEL : 01 53 38 99 99 - 

             FAX : 01 40 40 90 98 - E MAIL : abujamal@free.fr 

 

Pour découvrir le nouveau site du Collectif Unitaire National de soutien
à Mumia Abu-Jamal, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://www.mumiabujamal.com
Faîtes-le connaître à vos relations, diffusez-le dans vos réseaux

Pour signer la pétition  allez sur le site

Mumia Abu-Jamal est né le 24 avril 1954. Né Wesley Cook, Mumia choisira ce prénom swahili au lycée, sous l’influence d’un enseignant d’origine kenyane. Il y ajoutera “Abu-Jamal” à la naissance de son premier fils, Jamal. A l’âge de 14 ans, Mumia est arrêté et battu pour avoir protesté contre un meeting du candidat ultraraciste George Wallace, à Philadelphie. Peu après, il est fiché par le FBI pour avoir voulu rebaptiser son lycée “Malcolm X”.

 

En 1969, le jeune homme est chargé de l’information à la section de Philadelphie du Black Panther Party. Le FBI le considère comme l’une des personnes “à surveiller et interner en cas d’alerte nationale”.

 

Il est l’une des cibles du Cointelpro (programme d’infiltration et de contre-espionnage) dont seront victimes Leonard Peltier et d’autres membres de l’Américan Indian Movement et des Black Panthers.

 

Devenu journaliste de radio apprécié, lauréat de plusieurs prix, Mumia est surnommé “la voix des sans-voix” pour sa critique de la corruption de la police et des dirigeants politiques locaux. Depuis 1978, il dénonce la violente répression qui frappe la communauté MOVE et, en 1981 suit le procès de son fondateur, John Africa, qui sera acquitté des charges fabriquées contre lui. Le soutien de Mumia à MOVE exaspère les politiques et la police de Philadelphie et lui vaut le renvoi d’une des stations de radio où il exerce. Pour faire vivre sa famille, Mumia est contraint de travailler comme taxi de nuit.

 

Aux premières heures du 9 décembre 1981, Mumia Abu-Jamal est grièvement blessé lors d’une fusillade dans le quartier sud de la ville, où il vient de déposer un client. Arrêté, il est accusé du meurtre d’un policier, Daniel Faulkner, tué dans cette fusillade. Malgré ses dénégations, malgré son absence d’antécédents judiciaires, une enquête inéquitable (expertises balistiques inexistantes, balles non identifiables, absence de relevé d’empreintes, zone des faits non sécurisée, tests non effectués, etc.) conclut à la culpabilité de Mumia. Témoins menacés, subornés, écartés, rapports de police contradictoires, violations de ses droits, mèneront, en juillet 1982, à la condamnation à mort de cet opposant politique gênant sous la pression d’un juge recordman de la sentence...

 

Mumia est “le coupable idéal”

 

 La Cour Suprême des Etats-Unis renvoie

 l’affaire Mumia Abu-Jamal

 devant la Justice Fédérale de Pennsylvanie

 

 Par arrêt du 19 janvier, la plus haute juridiction des Etats-Unis renvoie le dossier de Mumia Abu-Jamal devant la Cour d’Appel Fédérale de Pennsylvanie en lui signifiant expressément de réexaminer sa décision « à la lumière » de l’arrêt rendu la semaine dernière dans une affaire similaire (Spisak / Ohio). Dans cette affaire, la Cour Suprême a confirmé la condamnation à mort.

  

 

Autrement dit, la Cour Suprême demande à la justice de Pennsylvanie de « faire le sale boulot à sa place » : donner le feu vert à l’exécution ! Rappelons que la Cour d’Appel Fédérale s’était prononcée pour la sélection d’un nouveau jury qui aurait à statuer sur la sentence uniquement (peine de mort ou perpétuité) en considération des instructions volontairement erronées données aux jurés lors du procès de 1982 qui avaient conduit ces derniers à prononcer la peine capitale.

 

  

« Au regard de l’arrêt rendu dans l’affaire Spisak, cette décision de la Cour Suprême n’est pas une surprise. Ce n’est pas une mauvaise nouvelle, au sens où nous le redoutions. J’irai plaider contre la peine de mort car, bien que similaire, le cas Mumia est différent tant sur la forme que dans les faits » a déclaré Maître Robert R. Bryan. Soulignant l’acharnement du Ministère Public de Pennsylvanie à l’origine de ce recours auprès de la Cour suprême, l’avocat principal de Mumia Abu-Jamal a tenu à rappeler l’importance et l’urgence de donner sa pleine dimension à la campagne pour sauver son client.

 A cet effet, un nouvel appel international à l’interpellation de Barack Obama a été lancé par plusieurs personnalités : Danielle Mitterrand (France), Günter Grass (Allemagne) prix Nobel de littérature, Mgr Desmond Tutu (Afrique du Sud), Fatima Bhutto (Pakistan) écrivain, Noam Chomsky (Etats-Unis) philosophe, Ed Asner (acteur), Mike Farrell (acteur), Michael Radford (réalisateur - Oscar du meilleur film pour Il Postino / Le Facteur). 

Signez et faites signer le plus largement possible cet appel, en cliquant sur ce lien :

 http://www.PetitionOnline.com/Mumialaw/petition.html      ctrl + clic

 

Le Collectif Unitaire National de soutien à Mumia Abu-Jamal appelle les organisations, les collectivités, et plus généralement tous ceux et toutes celles qui veulent sauver Mumia, à faire connaître la gravité de la situation judiciaire à laquelle il est toujours exposée et à s’inscrire dans la campagne d’interpellation de Barack Obama. Le Collectif Unitaire National (80 organisations françaises), entend donner un retentissement international à l’affaire Mumia à l’occasion du prochain congrès contre la peine de mort qui se déroulera fin février 2010 à Genève (Suisse). 

  

Date de dernière mise à jour : 05/06/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site